Ville-Allennes-les-Marais
Accueil > Archives > Jeunesses > Les classes de neige 2011

Les classes de neige 2011

Publié le : 10 janvier 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

[fond jaune]Le départ et la première journée[/fond jaune]

Partis d’Allennes-les-Marais lundi soir à 19h 30, nous nous sommes rendus à Annoeullin où les élèves de l’école Carpentier ont pris le 2e car.

Nous en sommes repartis à 20h 30. Le car était confortable et bien chauffé.

Le premier arrêt, vers 22h 30 nous a permis de manger nos casse-croûte.

Nous sommes repartis et avons pu suivre un dessin animé " Gang de requins", après quoi, tout le monde s’est endormi.

Le reste du voyage s’est bien déroulé, on a déploré quelques malades en fin de parcours entre GAP et RISTOLAS où nous sommes arrivés à 10h 15.



Le village de RISTOLAS entouré de montagnes enneigées est lui-même sous la neige.

Après avoir récupéré nos bagages, nous avons pris un petit déjeuner très copieux : lait, chocolat, beurre, confiture, flocons ....jus d’orange.

Nous avons ensuite regagné nos chambres pour nous installer et faire les inventaires.





Midi trente est vite arrivé et nous avons rejoint la salle à manger pour le repas de midi : macédoine de légumes - steak haché - frites - banane.







Cet après-midi, nous allons être équipés en matériel de ski avant de procéder à une balade dans le village pour profiter de la neige.

Ce soir, la veillée sera courte et nous irons nous coucher assez tôt, vers 21h. Ce fut une journée bien remplie. Grosses bises et à demain.


[http://petitprinceclassedeneige2011.over-blog.fr/]
++++

Quelques photos

[fond jaune]Deuxiéme journée[/fond jaune]

Aujourd’hui, mercredi 5 janvier, le séjour a déjà acquis son allure de croisière.

Ce matin, réveil individualisé et petit-déjeuner échelonné entre 7h 30 et 8h 30. Puis, toilette, rangement des chambres et tenue de ski pour la 1re séance ici à Ristolas sur une petite piste située à 400 m du châlet.



Nous nous sommes équipés et avons rejoint le télé-ski où les moniteurs de ski nous ont rejoints.



Une première répartition des élèves, selon les niveaux indiqués, a été effectuée avant d’affiner les groupes d’après les tests effectués.





A 11h 15 la séance s’est terminée, comme un groupe de 35 élèves est déjà d’un niveau intéressant, ce groupe ira demain matin à Aiguilles, village voisin dont les pistes sont plus importantes.

L’après-midi, tous iront à Aiguilles. Un car assurera le transport, le matériel sera rangé dans les soutes.





A midi, nous avons déjeuné de : oeufs à la Russe, paupiettes de veau et coquillettes, ananas.



Cet après-midi, nous sommes allés à Saint Véran, plus haut village d’Europe situé à 2040 m, visiter une ferme traditionnelle du Queyras construite en 1640.

Cette bâtisse appelée "SOUM" qui signifie en patois du Queyras " bien plus éloignée et bien plus haute du village", ce qui explique le fait qu’elle a été épargnée par les nombreux incendies qui ont ravagé le village au cours des siècles, les maisons étant dans leur majorité en bois des Mélèzes qui couvrent toute la région.

La guide a bien expliqué aux enfants comment on vivait dans le Queyras durant les 3 derniers siècles et jusqu’à environ 1950. La maison était composée de :

* une courette
* un hall d’entrée distribuant le rez de chaussée
* la chambres et les outils du berger
* la pièce commune à la fois étable et écurie
* l’étable à moutons, " l’establot"
* la resserre à pain
* la grande chambre à coucher
* l’atelier du bois et du lapidaire où les hommes s’occupaient durant l’hiver
* le balcon oùl es récoltes, pas encore mûres à la fin de l’été, sont entreposées jusqu’à maturité complète
* " l’estagio" ou grenier de rangement
* le grenier à foin où les hommes battaient le grain. Ce fut une visite très instructive suivie par celle, aussi instructive, à Molines d’un atelier artisanal de fabrique de jouets en bois.

Bien entendu , la fabrication a évolué avec le temps et les progrès techniques, l’artisan a bien expliqué aux enfants tout le cheminement de la fabrication d’un puzzle de marmotte depuis son esquisse jusqu’à la finition complète.

Là aussi, les enfants ont été intéressés car l’artisan les a fait beaucoup participer.

La sortie se terminait là, dehors il faisait -1°, nous avons regagné le châlet à 18h pour prendre notre douche et aller à l’étude. A demain.



++++
[fond jaune]Troisiéme journée[/fond jaune]

Ce matin, vendredi 7 janvier, à 9h, nous sommes montés dans le car qui nous a conduits à Mont Dauphin. Malgré les routes enneigées, le chauffeur expérimenté nous y a conduits en une heure. Arrivés sur place, nous avons été accueillis par un guide très sympathique, enseignant à Briançon, qui nous a fait entrer dans une salle aménagée avec tables et chaises.

Il nous a expliqué comment fin 17e et au 18e siècle, la milice était recrutée par des agents du Roy. Nous avons donc complété un fac similé du document nous engageant " veu l’ordonnance du Roy ".



Ensuite, nous avons rejoint les remparts face au "glacis" afin de comprendre comment manoeuvraient les défenseurs de la place. Un fusil factice nous a permis de manoeuvrer comme la milice.



Il était alors 13h, nous avons rejoint une salle où nous avons pu pique-niquer au chaud.



A 14 h, nous sommes repartis et avons visité la place de Mont Dauphin : la poudrière, l’arsenal, les casernes, l’église Saint-Louis jamais achevée, les fortifications : la porte de Briançon, le système bastionné, la lunette d’Arçon.

La place forte de Mont Dauphin, avant poste chargé de protéger la royaume de France des intrusions venues d’Italie a été édifiée entre 1 694 et 1 704.

Cette forteresse n’a jamais été assiégée. En 1 966, la place forte est classée monument historique. Après avoir fait le tour de la forteresse dans "la gadoue", nous avons rejoint le car et à 17h 30, nous étions rendus au châlet de Ristolas.

Ce fut une journée très enrichissante et fatigante. Grosses bises à tous et à demain.

++++

[fond jaune]Aujourd’hui samedi 8 janvier[/fond jaune], journée ski.

Comme d’habitude, le lever individualisé et le petit déjeuner échelonné se sont déroulés de 7h 30 à 8h 30.

A 9h, ce fut le départ au ski à Abries. La température était de 4°, la neige fondait un peu et les pistes étaient moins bonnes que les jours précédents. Nous avons quand même bien profité.



A midi, le cuisinier nous a proposé : salade de tomates - cuisses de poulet rôti - haricots verts - plateau de fruits.

Cet après-midi, ski de nouveau, notre copine Justine a été prise en charge par un moniteur et sa chaise sur skis, elle a pu glisser sur toutes les pistes de la station grâce à son moniteur très expérimenté.



En fin de séance Justine était tout à fait ravie.





Ce soir, le cuisinier nous proposera un potage - des pâtes à la carbonara - le dessert sera une surprise.

Ce soir, la veillée sera un peu plus longue, nos animateurs nous proposeront des jeux variés. A demain, grosses bises.

++++

[fond jaune]Aujourd’hui, dimanche 9 janvier[/fond jaune]

Le réveil a été un peu retardé et nous nous sommes levés à partir de 8 heures pour nous rendre à la salle à manger prendre notre petit déjeuner. Après quoi, les élèves de M Boulet avaient classe et ceux de M.Lalart allaient profiter d’une sortie en raquettes.
Après les toilettes et le rangement, les élèves de M.Lalart se sont équipés chaudement avant de rejoindre Mathieu, le guide de moyenne montagne, qui allait animer la matinée.



Après nous avoir expliqué l’origine des raquettes inventées par les Inuits, peuples du grand nord, cela fait près de 2500 ans, il nous a distribué les nôtres qui n’ont rien à voir avec celles d’origine mais sont tout aussi efficaces pour marcher dans la neige sans s’enfoncer.



La neige tombait depuis le matin, la sortie s’annonçait intéressante.
Nous avons commencé par gravir une pente démarrant du châlet et Mathieu nous a expliqué comment vivaient les animaux de la montagne.



Bien entendu, nous n’avons pas pu observer des traces d’animaux vu qu’il avait neigé depuis très tôt le matin.
Lors d’une pose, il nous a expliqué quelles étaient les précautions à prendre avant une randonnée en haute montagne.


- Se renseigner sur la météo

- Avertir des gens du lieu du but de la randonnée et de l’heure prévue du retour.


- Etre pourvu d’une balise qui signalera notre présence en cas d’ensevelissement sous la neige lors d’une avalanche.

- Etre également pourvu d’une grande baguette en plusieurs parties d’environ 2 mètres de longueur afin de sonder la neige.

- Etre pourvu également d’une pelle en plastique dur pour éventuellement secourir un randonneur enseveli que l’on aura repéré grâce à la balise, puis la sonde.



La sortie tirait à sa fin et le retour fut ponctué de glissades sur des " toboggans" que Mathieu avait préparés en descendant le premier,là tous les élèves se sont éclatés.

De retour au châlet, vers 11h 45, nous étions tous très satisfaits de cette sortie. L’après-midi, les élèves de M.Boulet ont fait la même randonnée.

Au retour, douche et étude suivies d’un repas montagnard :une raclette que tout le monde a appréciée. La veillée sera courte vu que tout le monde est un peu fatigué. A demain et grosses bises à tous.

++++

[fond jaune]Lundi 10 janvier,[/fond jaune]

Découverte d’activités liées à la neige.

Les 2 classes ont pu apprendre à construire des igloos et à découvrire les chiens de traîneaux avant de les conduire.

Le matin : Classe de M.Boulet - Igloos

Classe de M.Lalart - Chiens de traîneaux
et l’après-midi : inversement.

Les guides qui ont animé les constructions d’igloos ont dabord amené les enfants à savoir comment se formait la neige et reconnaître les différentes sortes de neige.

Puis ils ont pu découvrir 2 techniques de construction d’igloos.



La première qui consiste à transporter de la neige et en faire un grans dôme bien tassé que l’on creuse ensuite.

La seconde qui nécessite la fabrication de grosses briques de neige en la tassant dans un récipient parallélépipédique que l’on démoule et que l’on scie selon la nécessité au fur et à mesure de l’élévation de l’igloo.



Les enfants ont pu construire 2 igloos, un de chaque sorte. Celà se passait dans un petit bois tout près du chalet.

En ce qui concerne les chiens de traîneaux, les "mushers"se trouvaient à environ 4 km du chalet, un car nous y a conduits.

47 chiens nous attendaient avec leurs 4 mushers.

Tout d’abord, des conseils ont été prodigués aux enfants :




- Ne pas crier près des chiens.

- S’accroupir avant de les caresser sous la gorge et sans gants.



Les enfants sont alors allés vers les chiens qui leur ont fait fête,
ils ont été surpris car les chiens sont particulièrement câlins et quémandent les caresses.

Puis un des mushers a rassemblé les enfants pour leur présenter les 4 races de chiens qui composaient la meute.


- Des huskys de Sibérie :de petite taille mais puissants, rapides et endurants.

- Des malamutes d’Alaska : robustes et puissants.

- Des esquimaux du Groeland : également puissants, résistants et endurants.

- Des samoyèdes de Sibérie :de bonne taille, puissants avec une superbe fourrure blanche.



Puis le musher a présenté un traîneau et en a décrit les différentes parties, il a expliqué comment freiner et éventuellement comment aider
l’attelage en cas de difficulté.

Enfin, nous avons pu nous positionner sur les patins des traîneaux et avons fait un grand tour en caravane de 4 traîneaux derrière le traîneau chef de file guidé par le musher.



C’était vraiment super.

Puis le car est arrivé et nous avons pu retourner au chalet pour
prendre le goûter avant la douche et l’étude.


Ce fut une journée bien remplie.

Demain, nous ferons du ski de fond.
Grosses bises à tous.

++++

[fond jaune]Mardi 11 janvier[/fond jaune]

La journée aura été consacrée au ski.

Ce matin, contrairement à ce qui a été annoncé hier,il n’y avait pas de séance de ski de fond,mais ski alpin pour la dernière séance.

Nous sommes donc partis à Abries pour profiter une dernière fois des pistes qui étaient très bonnes ce matin.



Cet après-midi, passage d’étoiles, cela sent la fin du séjour, nous sommes rentrés d’Abries vers 16h 30,nous nous sommes rendus à la salle à manger pour le goûter , chocolat chaud de rigueur après le ski, biscuits....



Nous avons alors regagné nos chambres pour prendre la douche et nous changer avant de redescendre pour la distribution des récompenses : ourson - flocon -étoiles de bronze, d’or, fléchette .......à 18h en présence de nos moniteurs de ski.





Demain, nous ferons vraiment du ski de fond. Grosses bises à tous. A demain.

++++

Ce matin mercredi, nous sommes allés à Abries pour voir le marché.....inexistant ! une marchande de fromage avait fait le déplacement, elle est repartie...faute de clients.

Durant cette période, hors vacances scolaires, peu de touristes sont en villégiature, les commerces , en général sont fermés, le marché également.

Un guide nous attendait qui nous a fait faire un voyage dans le temps grâce aux pierres gravées du village d’Abries.

La coutume dans ce village, comme à Ristolas, était de sceller dans un mur d’une maison en constructionune pierre gravée avec un petit texte, un dicton , les initiales du propriétaire...et la date de construction.

La plupart des pierres avaient disparu quand le village a été détruit par un bombardement Allemand en 1 944.

Au fur et à mesure de leur découverte dans les décombres, elles ont été rescellées dans les nouveaux murs de la nouvelle maison, l’ancienne pierre était scellée à l’envers et la nouvelle indiquait la date de la reconstruction.



Parfois, comme dans l’exemple suivant,la pierre était rectifiée en fonction d’évènements exceptionnels :
Pierre du milieu : ADORE DIEU
HONORE LE ROY le O et leY ont été" brouillés" après l’exécution de Louis XVI.



Cet après-midi, activité différente, nous ferons une balade en skis de fond comme nos camarades de la classe de M.LALART matin qui eux, feront la visite des pierres gravées d’Abries.





Ce soir, soirée exceptionnelle, ce sera la "BOUM" de fin de séjour, tout le monde se fera beau, ce sera l’occasion de fêter les anniversaires de ceux dont la date de naissance se situe entre les 4 et 14 janvier.



[fond jaune]Ce compte-rendu sera sans doute le dernier car demain jeudi 14 janvier à 17h 30, nous embarquerons dans un car qui nous ramènera à Allennes après plusieurs arrêts dont un arrêt-repas sur l’aire d’autoroute de l’Isle d’Abeau.[/fond jaune]

A bientôt !

++++

[fond jaune]Vendredi 14 janvier.[/fond jaune]

La journée du jeudi a été consacrée aux inventaires et à la préparation du retour.



A midi, au cours du repas, des cadeaux ont été remis à l’occasion de l’anniversaire de camarades.

Nous sommes partis à 17h30 pour nous arrêter sur l’aire de l’Isle d’Abeau à 21h





Là, on nous a servi un repas au restaurant l’ARCHE d’où nous sommes repartis vers 22h 30.





Dans le car, on nous a projeté "Le petit Nicolas", à l’issue du film tout le monde s’est endormi.

Le voyage s’est passé sans encombre, nous sommes arrivés à Allennes à 8h où nos parents nous attendaient.

Nous avons passé un séjour, super, génial......